assurance-santé familiale avec couverture maternitée https://pharmaciefr.org/viagraenligne/ scène de sexe Love et autres drogues

Fête de la jeunesse

Historique

L’origine de la fête de la jeunesse remonte au 07 juillet 1935. Cette première édition naît dans le contexte de l’exposition universelle de Bruxelles. L’après-midi festif, organisé alors par l’instruction publique, s’intitule « fête de la gymnastique » ou « Grande fête scolaire d’éducation physique des écoles de la Ville de Bruxelles » (ce n’est qu’à partir de 1948 que le titre de « Fête de la jeunesse » apparaît).

De 1935-1965, nous retrouvons dans les archives de la Ville de Bruxelles[1] (coupures de presse,  photos, carnet d’invitation,….), la mention de l’organisation d’ une fête de la jeunesse, sur le plateau du Heysel ou au palais des Beaux-arts, mais passé cette date, nous ne savons pas si la fête a continué d’exister ou si elle n’est plus mentionnée dans les rapports.

A partir de 2010, la fête de la Jeunesse est relancée. Coordonnée par Jeunesse à Bruxelles asbl en partenariat avec le Service Jeunesse de la Ville de Bruxelles et Bravvo asbl, la fête est gratuite et se déroule dans le courant du mois de septembre-octobre de chaque année. La journée se déroule sous une forme différente des éditions du début du XXème siècle. En effet, si auparavant l’objectif de la fête était de mettre en valeur les compétences éducatives du sport dans les programmes scolaires par une représentation-spectacle, ; à partir de 2010, l’ objectif est de proposer un événement célébrant la jeunesse bruxelloise en valorisant les compétences et la dynamique des animateurs du Service Jeunesse de la Ville de Bruxelles (Maison des Enfants et Centre de Jeunes de Bravvo asbl), par l’animation de divers ateliers.

[1] http://www.pallas.be/pls/opac/plsp.getplsdoc?lan=F&htdoc=general/opac_avb_f.htm

Les fêtes de la Jeunesse

1935-1947

La première fête rassemble des enfants et adolescents de plusieurs écoles de Bruxelles. Sous la forme d’une représentation orchestrée minutieusement présentant des salutations au drapeau, chorégraphies, des chants, des défilés et des exercices de gymnastique, cette fête fait l’apologie de l’exercice physique dans les programmes scolaires.

De 1935 à 1948, « la fête de la gymnastique » prend possession chaque année (mars-avril ou mai), lors d’une après-midi, du stade du centenaire et suit plus ou moins le même canevas que la première édition. Lors de certaines éditions, des danses folkloriques, des exercices de callisthénie[1] et intermèdes musicaux pouvaient ponctuer la présentation d’exercices/jeux plus physiques. De grande ampleur, ces fêtes rassemblaient, à leurs débuts, plus de 7000 enfants et adolescents participant à la représentation et quelques 30.000 spectateurs

[1] Exercices de gymnastique ou de sport visant un développement harmonieux du corps particulièrement pour les jeunes et les jeunes filles. Le dictionnaire Littré.

1948-1965

A partir de 1948, la « fête de la gymnastique » prend la dénomination de « fête de la jeunesse ». Suivant le même schéma que les éditions précédentes, la fête de la jeunesse se déroule tantôt dans le stade du centenaire, tantôt au Palais des Beaux-Arts. Au fil des ans, le nombre d’écoles participantes diminue et l’amplitude de la fête également. On passe de 2 000 enfants et adolescents participant à la représentation en 1948 à quelques centaines dans les années 1960.

Remarque : Suite à un concours, la réalisation de la première affiche de la Fête de Jeunesse (1935) a été confiée à l’artiste peintre Armand Massonet[1]. Le modèle de l’affiche sera par la suite utilisé jusqu’en 1965

[1] http://balat.kikirpa.be/peintres/Detail_notice.php?id=3784

1966-2009

A ce jour, aucune trace de la « fête de la jeunesse » n’a été retrouvée au cours de cette période dans les archives de la Ville de Bruxelles.

2010-2015

Rassemblant différents acteurs du Service de la Jeunesse, l’organisation de la journée est coordonnée par Jeunesse à Bruxelles asbl. La Fête de la jeunesse se veut avant tout un lieu participatif et récréatif pour les enfants, les adolescents et les parents. Prenant possession des parcs et autres espaces publiques, la fête de la jeunesse décline chaque année un thème à travers des animations, des spectacles et une multitude d’autres activités. Au programme chaque année : des ateliers créatifs, des activités sportives, une scène avec des spectacles et toujours plein d’autres surprises !

  • 2010 : En octobre 2010 la fête de la jeunesse est consacrée aux « arts urbains ». Les participants ont pu profiter de plusieurs ateliers artistiques et assister à un spectacle de clown et un battle de breakdance.
  • 2011 : En septembre 2011, la fête de la jeunesse a pris possession du parc WTC. Plus de 300 personnes ont profité de cette grande fête réunissant un cracheur de feu, des musiciens, des échassiers et des sculpteurs de ballons. La scène a permis à de jeunes humoristes d’exprimer leur talent et à la fanfare des « Fanfoireux » de clôturer cette belle édition en musique
  • 2012 : Dans le même esprit festif des « arts de la rue » que les deux éditions précédentes, la fête de septembre 2012 compte plusieurs stands d’activités artistiques et sportives (calligraphie, escalade, cirque, grimage, etc). Le groupe « Afrokata » a déambulé en fin d’après-midi dans le parc avant de clôturer la journée par un concert sur le podium.
  • 2013 : En 2013, la fête de la jeunesse a gravité autour du thème des « quatre éléments ». L’eau, la terre, le feu et l’air ont ainsi rythmé cette édition à travers les activités proposées par les différentes Maisons des enfants, de jeunes et associations présentes. Malgré la pluie, Dj « piit » a enflammé la scène avec une musique soul-funck et la fanfare « Jour de fête » a amplifié le feu en fin de journée.
  • 2014 : C’est au square Palfyn à Laeken que la fête de la Jeunesse de 2014 a emmené les visiteurs dans un formidable « voyage au pays des couleurs ». Des activités ludiques, sportives et artistiques et des artistes ambulants ont égayé cette fête riche en émotions. Une camionnette web radio a diffusé une émission en direct de la fête de la jeunesse avec des interviews d’enfants et de jeunes.
  • 2015 :  En octobre 2015, la fête de la jeunesse a réinvesti le centre Pôle Nord avec comme fil conducteur le thème « nature et sensations ». Des animations musicales, un magicien, des parcours sportifs, des ateliers créatifs et ludiques étaient au menu de cette belle journée. Le groupe « Sysmito » a joué des rythmes endiablés au son des percussions en fin de journée.

Remerciements : Nous remercions chaleureusement Mme Coomans et ses collaborateurs du Service des Archives de la Ville de Bruxelles pour leurs recherches et amabilité.

Note : si vous avez des informations/documents complémentaires n’hésitez pas à nous contacter.

Jeunesse à Bruxelles A.S.B.L.